Mes expériences professionnelles

2020 – Psychologue – cellule téléphonique de crise pour les soignants COVID-19

Dès la première vague de Covid-19, le Ministère des Solidarités et de la Santé à mis en place une permanence téléphonique gratuite et anonyme, à la disposition des équipes soignantes du Covid-19. Cette unité a eu deux objectifs principaux :

  • Dans un premier temps la prise en charge des personnes en situation de crise (détresse psychologique, angoisse, état de stress post traumatique, etc.);
  • Dans un deuxième temps, selon la gravité des symptômes et de la détresse du soignant, l’orientation vers des Cellules d’Urgence Médico-Psychologique (CUMP) était proposée aux personnes les plus a risque de développer des troubles chroniques post-traumatique

2018 – Psychologue Stagiaire; Institut Supérieur d’Éléctronique de Paris: Thérapies brèves de soutient auprès d’étudiants ingénieurs – Intervention sur la prévention du stress

Dans le cadre de ma 5ème année d’étude, j’ai eu l’opportunité d’exercer en autonomie comme psychologue stagiaire auprès d’étudiants d’une école d’ingénierie électronique parisienne. En plus d’interventions sur la gestion du stress auprès d’étudiants en première ou deuxième année préparatoire, j’ai pris en charge dans le cadre de thérapie brèves certains étudiants de l’école, de manière ponctuelle ou plus régulière. Cette permanence psychologique est la conséquence de la philosophie de l’administration de cette école, qui est sensible au bien-être de ces étudiants

2017 – 2018 : Psychologue Stagiaire; Gras Savoie Willis Towers Watson: Développement, mise en place et déploiement d’une série de questionnaire sur l’absentéisme, sur les risques psychosociaux et sur la prévoyance santé.

2015- 2016 : Psychologue Stagiaire; Fondation Claude Pompidou: Accompagnement d’enfant, d’adolescents et d’adultes en situation de handicap moteur ou mental; accompagnement de personnes âgées atteintes de démence sénile à l’hôpital Bretonneau, accompagnement des patients des urgences de l’hôpital Bichat AP-HP

Mes Formations

2013-2018 : Psychologue Clinicien – Psychothérapeute – École de Psychologue Praticiens de Paris.

L’École de Psychologue Praticien à été fondé en 1951. Elle vise à enseigner à ses élèves la pratique de la psychologie intégrative : l’ensemble des étudiants est formé à plusieurs des nombreuses approches théoriques de la psychologie, ainsi qu’aux différentes types de psychothérapies. Elle souhaite former des psychologues polyvalents et qualifiés, qui adaptent leur approche en fonction de chaque situation, ce dans un environnement éducatif à échelle humaine.

En plus de l’ensemble des cours théoriques, la rédaction d’un mémoire de recherche et sa et validation par un jury, un minimum de 1600 heures de stage dans des établissements et des domaines différents est nécessaire à l’obtention des titres protégés de psychologue et de psychothérapeute. Ces expériences de stages sont aussi l’objet d’une supervision hebdomadaire, animée par un psychologue expérimenté.

L’école forme aussi ses élèves à la passation de tests projectifs (TAT, Patte Noire, Rorschach Exnerien), en plus d’une formations à la passation et à la cotation de bilans psychométriques (WAIS, WISC, NEMI 2, etc.).

2018-2019 : Paris VII – Diderot – Diplôme Universitaire “Approche Psychanalytique du Corps”

Suite à l’obtention de mon diplôme, dans une optique de spécialisation, j’ai pu approfondir mes connaissances théoriques et élaborer sur des situations complexes avec d’autre psychologues et professionnels de santé sur la thématique des interactions du corps avec l’esprit. En plus de cours, une supervision de groupe sur des situations amenées par les participants était mise en place

2018 : Mémoire de Recherche ” Donneur Vivant de Rein, mécanismes de défenses et Fratrie ” – étude de l’impact de la rivalité fraternelle sur le consentement éclairé du donneur.

J’ai réalisé mon mémoire de fin d’étude sur la problématique du don de rein de son vivant a un membre de sa fratrie, sur ses conséquences psychologiques, relationnelles et familiales. Il y est décrit le vécu et le ressenti de donneurs de reins ayant donné leur rein à un membre de leur fratrie.