Beaucoup de professions et de pratiques sont réunies sous le terme de “psy”.

Par cet article, je vais essayer de vous expliquer les différences entre tous ces “psy-», pour essayer d’éclairer votre démarche de prise en charge et pour vous permettre de comprendre qui consulter, et pourquoi

Le psychologue

Le psychologue et le scientifique de l’esprit.

Le psychologue est formé aux différents modèles de compréhension de l’esprit humain. Il sait observer, analyser et comprendres les comportements, les émotions, les mécanismes d’un individu, ou d’un groupe.

Ce diplôme est décerné aux personnes ayant étudié pendant cinq années consécutive la psychologie. Il peut être obtenu en suivant un cursus universitaire (Licence de 3 ans puis Master de 2 ans), ou en suivant les cours de l’École de Psychologue Praticien.

Les psychologues peuvent être amenés à travailler dans des secteurs très différents, comme le recrutement, l’accompagnement d’athlètes, le coaching de cadres, de manageurs ; ou bien dans l’accompagnement et le soutient de personnes handicapées, d’enfants présentant des troubles du développement, l’accompagnement de la fin de vie et de la démence sénile… plus simplement, le psychologue écoute et cherche avec vous des solutions à vos problématique : c’est le cœur de mon métier.

Le psychothérapeute

Le psychothérapeute est le soignant de la souffrance psychique.

Le titre de psychothérapeute est un titre protégé. Il désigne les professionnels de santé aptes à prodiguer un soin, par l’écoute empathique, la relation d’aide et la parole. Ce titre est décerné aux psychologues, médecins généralistes, médecins psychiatres, ainsi qu’à un certain nombre de professionnels de santé ayant suivi une formation reconnue, et ayant mis en pratique les apprentissages de ces formations dans un environnement clinique.

Comme il existe plusieurs “grilles” de lecture de la psyché humaine, il existe aussi plusieurs formes de psychothérapies :

-les thérapies dites humanistes-existentielles,

-les thérapies cognitives comportementales,

-les thérapies analytiques,

-etc.

Toutes ces méthodes ont leurs avantages et leurs limites, toutes sont légitimes et pertinentes. Les psychothérapeutes ont aussi certaines appétences envers certaines pratiques, qui seront très efficaces avec certaines personnalités, et qui ne fonctionneront pas aussi bien avec d’autre. C’est donc le rôle du psychothérapeute de trouver pour son patient une méthode qui lui correspond. Par ma formation inclusive (c’est-à-dire par la formation aux différentes approches proposée par l’école de psychologue praticien), j’adapte mon approche à chaque patient.

Le psychanalyste

Le psychanalyste est un psychothérapeute, pratiquant une méthode particulière :  la psychanalyse.

C’est une des méthodes de psychothérapie, l’une des plus connue. C’est le cliché du divan et du psy silencieux. Elle s’appuie sur un référentiel théorique très riche, et permet – au prix d’un investissement énergétique, temporel et financier très important – une introspection et une profondeur d’analyse très puissante. J’appuie une grande partie de ma pratique sur ces concepts.

Le psychiatre

Le Psychiatre est un médecin.

Il est spécialisé dans la prise en charge des troubles mentaux et des maladies psychiques, comme la dépression, la schizophrénie, les troubles anxieux, etc.
Par sa connaissance médicale, il est le seul des “psys” en capacité de prescrire des médicaments. Sa formation, son expertise et son travail ne sont pas les mêmes que celle d’un psychologue, bien que ces deux professions soient souvent amenées à collaborer du fait de leur complémentarité.